Le temps de formation

29 septembre 2017

La durée de la formation dans un séminaire est normalement d’au moins six ans. Mais ce temps peut se prolonger avec une année de stage inter-cycle.

  • La première étape est une année de fondation spirituelle ou de propédeutique.
  • La deuxième étape au séminaire dure deux ans ; on l’appelle « premier cycle ». Elle permet au séminariste de vérifier son projet de vocation avec les prêtres responsables et de discerner où le Seigneur l’appelle, tout en commençant sa formation en vue du ministère. Au terme de ce 1er cycle, certains séminaristes font un « stage », soit parce qu’ils sont trop jeunes, soit parce qu’ils ont besoin de vérifier leur projet. Ce stage peut durer une ou plusieurs années et prendre des formes diverses (études profanes, travail professionnel, coopération). Pendant ce stage, ils restent en contact étroit avec le responsable des séminaristes.
  • La troisième étape, le « second cycle », dure quatre ans, et a pour objectif la préparation immédiate au ministère. Au cours de ces années, les séminaristes sont admis officiellement parmi les candidats au sacerdoce. Ils sont institués lecteurs, puis acolytes. Ils sont ordonnés diacres, souvent à la fin de la troisième année. Ils sont alors « incardinés », c’est-à-dire rattachés officiellement au diocèse. À la fin de la quatrième année, ils sont ordonnés prêtres. Dans certains séminaires, le « second cycle » dure trois ans et il est suivi d’une « année diaconale » qui a un régime nettement différent.