Qu’est-ce qu’un séminaire diocésain Redemptoris Mater ?

29 septembre 2017

Les séminaires « Redemptoris Mater » ne sont pas des séminaires du Chemin néocatéchuménal, mais conformément à leurs statuts et à leur règle de vie, ils sont de véritables séminaires diocésains, qui dépendent de l’Évêque. Les séminaristes suivent les cours au Studium de Notre-Dame de Vie à Venasque. Ils effectuent une année de pastorale en paroisse en tant que diacres et quelques années dans le diocèse en tant que prêtres. Ensuite, à la demande d’un autre évêque manquant de prêtres, Mgr Cattenoz peut les envoyer en mission. Mais si lui-même a des urgences dans le diocèse, il peut les nommer en paroisse ; ce sont des prêtres diocésains.

Une des caractéristiques de ces séminaires diocésains « Redemptoris Mater » est l’internationalité : les candidats au sacerdoce viennent du monde entier. Cela rend concrètement visible l’universalité de l’Eglise : il n’y a plus ni juifs, ni grecs, ni blancs, ni noirs, mais une nouvelle création. Cela montre la nature même de ces séminaires qui préparent des évangélisateurs pour le monde entier, disposés à aller si nécessaire jusqu’aux confins de la terre.

Une autre particularité est le lien entre la formation sacerdotale et l’itinéraire d’initiation chrétienne, propre au Chemin néocatéchuménal. Les prêtres sont d’abord des baptisés et, à ce titre, ils ont besoin d’un cheminement de foi pour devenir des chrétiens adultes. L’expérience montre que ce cheminement, vécu dans une petite communauté, constitue une aide importante pour la maturation psychologique, affective et humaine des candidats au sacerdoce.