La recherche de fonds

28 janvier 2020

Entretien avec Béatrice Libori, en charge de la recherche de fonds pour le séminaire Redemptoris Mater

Qui s’en occupe ?

Depuis de nombreuses années avec mon mari Riccardo nous travaillons à la recherche de fonds pour la construction du séminaire Redemptoris Mater d’Avignon. En équipe avec le recteur du séminaire nous avons organisé des rencontres, avons visité des tas de personnes plus ou moins haut placées en France, dans le diocèse, reçu à la maison, avec plus ou moins de succès.
Notre objectif est toujours de rencontrer des personnes pour leur annoncer Jésus-Christ. Seule compte la foi. Certaines ont été très touchées et c’est ainsi que peu à peu se forme une communauté de bienfaiteurs, pour lesquels nous prions chaque jour, qui aiment à venir une fois par mois à l’eucharistie avec nous, qui nous partagent leurs intentions...Tous ces déplacements, ces rencontres etc. se font à nos propres frais.
Depuis peu notre équipe a été renforcée par deux autres couples, également bénévoles, de manière surtout à toucher l’Italie et l’Espagne. Le maire de Florence se trouve ainsi très intéressé par le projet. Il faut dire qu’Avignon bénéficie d’une histoire et d’une situation vraiment exceptionnelles !

Trouver 4 millions d’euros, est-ce possible ?

Comme je l’ai dit, depuis le début de cette aventure, en équipe, nous rencontrons des personnes pour leur proposer par leurs dons de participer à la construction du séminaire. Quand aurons-nous terminé ? Dieu seul le sait. Nous pensions au début trouver quelques gros bienfaiteurs, jusqu’à présent cela n’a pas été le cas. Mais, confiance !, les petits ruisseaux font les grandes rivières... Nous avons rencontré tant de personnes formidables qui s’attachent toujours plus à ce projet. Aussi s’impliquent-elles maintenant encore d’avantage en voyant le séminaire s’élever, en voyant la beauté des lieux, en nous connaissant de plus en plus, en estimant toujours plus les séminaristes, en rencontrant les prêtres, de plus en plus nombreux, issus de ce séminaire.

Qui sont les donateurs et pourquoi donnent-ils ?

Pour certains, donner à l’Eglise de cette manière est un honneur, vraiment. Voir que l’Eglise, humblement, s’adresse à eux, leur demande de l’aide, les touche beaucoup. « La charité couvre une multitude de péchés » (1 P 4, 8) a dit saint Pierre et c’est vrai. Au ciel nous verrons qui nous précèdera. Certains sont des apôtres intrépides, d’autres des adorateurs nuit et jour, d’autres participent par leurs biens à la construction du Royaume des cieux.
Ainsi cette dame qui souhaitait ardemment que les séminaristes prient pour l’âme de ses parents défunts, où ce couple à la retraite inquiets pour l’avenir de leurs enfants et petits-enfants, ou encore cette femme touchée par notre parole, qui devint une donatrice régulière parce que Dieu n’avait pas eu dégoût d’elle, au contraire, l’aimait infiniment, ou enfin ce jeune homme rencontré à la gare de Lyon qui depuis a commencé un réel chemin de foi...

Qu’est-ce qui vous anime à faire cette recherche de fond ?

Ce qui nous anime toujours est d’annoncer Jésus à temps et à contre temps. Quand les hommes peuvent-ils enfin voir que Dieu les aime, a eu miséricorde d’eux ? Quand ils voient un prêtre avec un ou plusieurs couples leur annoncer, gratuitement, son amour. Dieu est infiniment généreux, il ne compte pas. Il donne toujours en abondance.
Il connaît les besoins de son Eglise, il a toujours pourvu, il continuera. A nous d’apprendre à croire en lui, en sa providence, à avoir foi.

Site pour faire un don pour la construction du séminaire :

https://redemptorismateravignon.fr/nous-aider