De retour de Pologne

7 novembre 2017

Durant une semaine, du 26 octobre au 2 novembre, 23 séminaristes du diocèse d’Avignon ont eu la chance se rendre en Pologne, dans la ville de Rzeszów, où ils ont été accueillis par les 70 séminaristes polonais de ce diocèse.

Notre voyage est maintenant fini, et nous sommes rentrés de Pologne avec les yeux remplis des beautés de ce pays, l’intelligence de nouvelles idées et les valises de souvenirs et de cadeaux ! Car nous avons eu la chance d’avoir été très bien accueillis par nos frères polonais de Rzeszów et par leur supérieur, le père Pawel. Ce voyage, voulu conjointement par notre archevêque et par l’évêque de Rzeszów, avait trois objectifs : rencontrer les séminaristes, découvrir les réalités pastorales de ce diocèse et découvrir la Pologne, avec son histoire et ses hauts lieux de foi.

À la rencontre des Polonais

La rencontre a été très chaleureuse ! Accueillis dans le séminaire diocésain, qui compte près de 70 séminaristes, nous avons été, dès le début, regroupés en équipes, mélangeant séminaristes polonais et français. Le 26 au soir, nous avons d’abord eu une rencontre commune, afin de nous présenter. Après cette rencontre, nous avons pu visiter le séminaire, et prendre des boissons chaudes dans les chambres des séminaristes. Séminaristes de Rzeszow et d'Avignon

Dès le lendemain, nous avons pu vivre une autre dimension de la rencontre, celle autour de la prière : le matin, à 6h30, nous avions la messe (en latin le vendredi, puis en polonais le samedi, puis en français le lundi). Le soir du 27, nous avons adoré ensemble le Seigneur, en méditant le Notre Père, et le lendemain, nous avons récité ensemble le chapelet.

La rencontre se vivait aussi autour de la table ! Les repas, copieux, avaient une très bonne ambiance. Le lundi soir, dernier soir que nous passions avec eux, ils nous avaient préparé un magnifique banquet, auquel a participé leur évêque, Mgr Jan Wątroba, et qui s’est fini par des chants et des danses ! L’après-midi du Lundi a été aussi l’occasion de discuter et de partager autour de notre future mission, après que le père Jean-Marie Gérard nous ait donné une conférence sur les enjeux actuels du ministère sacerdotal.

à la découverte de la pastorale

Au cours de nos journées, pendant les cours des séminaristes, nous avons pu découvrir la réalité pastorale du diocèse : le vendredi 27, nous avons visité trois églises du centre-ville : celle de Notre-Dame de Rzeszów, celle des Piaristes, et la plus ancienne paroisse de la ville (Sts Adalbert et Stanislas Fara). Après cela, nous avons été accueillis par le maire de la ville ! Le samedi 28, nous avons été à Przemyśl, ville frontalière avec l’Ukraine. Dans cette ville, les liens entre Église Latine et Église Gréco-catholique sont particulièrement marqués : d’abord, les deux cathédrales sont situées à 100m l’une de l’autre ! Nous avons visité les deux, puis nous avons déjeuné au grand séminaire de la ville.

Après cela, nous sommes partis avec les séminaristes de Rzeszów dans leurs familles et leurs paroisses ; tandis que les séminaristes du chemin Néocatéchuménal partaient dans les communautés implantées dans la ville. Nous avons tous reçus un très bon accueil de la part des familles, et des prêtres des paroisses ! Nous avons eu l’occasion de découvrir la vie paroissiale polonaise, qui rythmée le dimanche par une dizaine de messes, puisqu’environ 60% de la population va à la messe chaque dimanche… Ainsi, nous avons découvert une autre réalité pastorale ! Pour nous en remettre, les séminaristes ont décidé, pour nous ménager, de nous offrir un bowling le dimanche après-midi…

Enfin, lundi 30, nous avons été découvrir la cathédrale du diocèse et le centre de la Caritas (équivalent du Secours Catholique), qui occupe une grande place dans la vie diocésaine : la structure est énorme, puisque l’Église remplit, en Pologne, le rôle des services sociaux. Ainsi, la Caritas s’occupe d’hôpitaux, des SDF, des orphelins, des démunis, … et a pour cela une armée de bénévoles et de donateurs ! Les séminaristes sont également impliqués dans ce service de la charité, puisqu’ils interviennent régulièrement dans les orphelinats et lors des activités organisées pendant les vacances.

Et de la Pologne !

Au cours de notre voyage, le troisième objectif était de découvrir des hauts lieux polonais : Le vendredi 27, nous sommes allés visiter le château de Łańcut, belle demeure baroque proche de Rzeszów. Nous nous sommes ensuite rendus le mardi 31 au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, où nous avons prié pour les très nombreuses victimes (environ 1,2 million). Nous avons pu voir notamment la cellule où Maximilien Kolbe a été tué, et nous avons pu nous recueillir devant le mur des exécutions et dans une chambre à gaz. Enfin, pour finir sur une note plus joyeuse, nous avons visité le centre de Cracovie mercredi 1er au soir, et tous avons été charmés par cette belle ville ! Et par le goût de ses bières…

Enfin, nous avons pu visiter des hauts lieux de la foi catholique en Pologne : le 31 octobre, nous avons visité le tout-nouveau sanctuaire de Jean-Paul II, à Cracovie, ville où le pape a été étudiant, séminariste, prêtre, évêque et cardinal. Ce sanctuaire, bâti entre 2006 et 2011, est situé à l’emplacement où le futur pape a été mineur dans la carrière Solvay durant la seconde guerre mondiale. Juste après, nous avons prié dans le tout-proche sanctuaire de la Miséricorde Divine, construit juste-à-côté de la chapelle où le Christ est apparu à sainte Faustine, lui révélant sa Miséricorde infinie.

Le 1er novembre, après être allés prier, comme de très nombreux polonais le font à cette occasion, dans un cimetière de Czestochowa, nous sommes montés au sanctuaire très connu de la Vierge Noire de Jasna Góra, premier lieu de pèlerinage polonais. Après avoir visité le sanctuaire, nous avons eu la chance d’avoir la messe sur l’autel devant l’icône de la Vierge Marie.

Nous vous avons porté dans la prière durant tout notre voyage, merci de continuer à prier pour nous et pour notre cheminement vers le sacerdoce !

Szczęść Boże ! Dieu vous bénisse !